Comment gérer efficacement les balises alt sous WordPress ?

Lorsque vous créez un site Web avec WordPress, il est important de télécharger des images et de fournir des textes alternatifs pour ceux qui ne peuvent pas voir les images. De cette façon, vous pouvez vous assurer que tout le monde peut profiter de votre site Web et espérer améliorer votre référencement sur Google, que cela soit dans la recherche classique ou dans Google Images. Cela vous semble un peu complexe ? Lisez la suite : vous allez voir, configurer ses alt sur WordPress, c’est facile !

Qu’est-ce que le texte alternatif d’une image ?

Ajouter un texte alternatif aux images présente un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, cela permet aux personnes qui ne peuvent pas voir les images de mieux comprendre le contenu de la page. De plus, cela peut être utile pour les moteurs de recherche, qui peuvent mieux indexer le contenu de la page s’il y a un texte alternatif décrivant les images. Enfin, cela peut être une bonne solution de rechange pour les images qui ne se chargent pas correctement ou ne s’affichent pas sur certains dispositifs.

Il est important de fournir des textes alternatifs aux images de votre site WordPress car ils permettent aux visiteurs de votre site de mieux comprendre ce que l’image représente. De plus, les moteurs de recherche utilisent les textes alternatifs pour mieux comprendre le contenu de vos pages Web. Si vous ne fournissez pas de textes alternatifs aux images de votre site, vous risquez de ne pas obtenir autant de trafic que vous le souhaitez.

Les textes alternatifs sont importants dans Google Images

Ainsi, des “alt” bien renseignés permettront à votre site web de mieux apparaître dans Google Images et de recueillir un trafic de qualité sur cette plateforme. On connaît l’importance de l’image d’un point de vue communicationnel, surtout dans certains secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, le voyage ou encore la décoration. Alors ne ratez pas vos textes alternatifs, qui vous permettront de capter un max de trafic SEO qualifié !

Pour Google, la balise alt est une alternative textuelle aux images : elle est là pour décrire l’image et, en cas d’erreur technique, c’est la balise alt qui viendra remplacer l’image. Notez que les alt s’appliquent à tous les formats d’images comme jpg, png, mais aussi les nouveaux formats optimisés pour le web comme le format webp, créé par Google.

Lire aussi : comment mettre à jour son thème WP sans perdre les personnalisations ?

Comment ajouter le texte alternatif d’une image dans WordPress ?

Vous avez plusieurs façons très simple d’ajouter un texte alternatif sur vos images WordPress. La première est de vous rendre dans la médiathèque WordPress (Médias > Médiathèque). Vous pouvez ensuite cliquer sur une image et vérifier visuellement que le champ “Texte alternatif” est rempli. Vous pouvez remplir rapidement ce champ et passer à l’image suivante en cliquant sur la flèche, en haut à droite.

Autre possibilité : lorsque vous rédigez un article ou une page dans WordPress et que vous souhaitez ajouter une image dans votre page, alors vous pouvez ajouter le texte alternatif à ce moment là. Il suffit donc de cliquer sur “Ajouter un média”, de choisir l’image déjà présente dans votre médiathèque (ou de téléverser une nouvelle image depuis votre ordinateur) sans oublier de remplir, dans la partie droite de l’écran, le même champ “Texte alternatif”. Vous pouvez ensuite cliquer sur “Insérer dans la publication” et c’est bon : votre image est insérée dans votre page, et avec elle l’alt qui permet de décrire le contenu de l’image.

Bonnes pratiques pour l’utilisation du texte alternatif des images

Vous devez respecter un certain nombre de règles pour rédiger des balises alt pertinentes. Voici tout ce que vous devez savoir :

  • Votre texte alternatif ne doit pas dépasser 125 caractères ;
  • Vous devez rédiger une phrase pour décrire l’image de façon informative ;
  • Vous ne devez pas bourrer artificiellement des mots-clés, cela n’a absolument aucun intérêt SEO ;
  • Votre texte doit être bien rédigé, sans faute d’orthographe ou de syntaxe ;
  • N’incluez pas les poncifs “image de”, “photo de”, “photographie de”…

Bien sûr, vous devez aussi rédiger votre texte alternatif par rapport au contexte de votre article, liant ainsi votre image et expliquant en quoi elle peut éclairer votre propos. L’image doit servir votre texte et donner de l’intérêt à votre contenu, l’illustrant et le rendant plus clair !

Existe-t-il des plugins pour améliorer ses alt sous WordPress ?

Bien sûr, un grand nombre de plugins existent pour renseigner vos alt ou pour les améliorer plus rapidement. Voici quelques-unes de ces extensions WordPress utiles :

  • ImageSEO – le nom complet du plugin est très clair : Optimize images ALT Text (alt tag) & names for SEO using AI soit Optimiser vos balises alt et le nom de vos images pour le référencement naturel grâce à l’intelligence artificielle. A tester !
  • SEO Friendly Images Pro est un plugin payant (20$ sur CodeCanyon) qui permet d’automatiser l’ajout des alt mais aussi de mettre en place du lazy loading sur vos images et bien d’autres choses.
  • Auto-Images Attributes : ce plugin peut définir automatiquement le titre des images, leur alt ou encore leur description. L’extension est très bien notée et permet aussi de résoudre de petits problèmes techniques récurrents liés à la présence d’accents, de caractères spéciaux ou de signes de ponctuation dans le nom des images.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.